top of page
  • Photo du rédacteurCaylamina Roberts

Capturer la magie d'un concert : 5 éléments à prendre en compte lors de la planification de la prise de vue

A man standing on an outdoor concert stage in front of a large audience with one hand raised and the other holding a microphone. The sign in the back reads "OSHEAGA"

Vous envisagez de filmer votre concert ? C'est un excellent moyen de partager l'expérience du concert avec un public plus large. Mais avant de vous lancer, vous devez tenir compte de certains éléments qui auront une incidence sur le prix. Cela vous aidera à obtenir des devis précis de la part des sociétés de production vidéo.


Caméras et équipes : De combien d'angles avez-vous besoin ?

Plus vous utilisez de caméras, plus votre vidéo sera dynamique. Une seule caméra peut saisir l'essentiel, mais plusieurs caméras vous permettent de montrer l'énergie de la foule, des gros plans sur les musiciens et différents angles de la performance. Bien entendu, plus il y a de caméras, plus il faut de caméramans, ce qui augmente les coûts. Vous ne savez pas combien de caméras sont nécessaires ? En partageant quelques vidéos de référence, le producteur aura une bonne idée de ce que vous recherchez et adaptera l'équipement en conséquence.


Le son, c'est important : Audio sur site ou équipe professionnelle ?

Un son cristallin est la clé d'une bonne vidéo de concert. Certains lieux disposent déjà d'un excellent système d'enregistrement et de mixage audio. Si c'est le cas, vous pouvez économiser de l'argent en utilisant leur système. Toutefois, si le lieu ne propose pas d'enregistrement sonore ou n'utilise pas de système multipiste professionnel, il est judicieux de faire appel à un ingénieur du son ou à une société distincte.


Nombre d'instruments : Un grand orchestre a besoin d'un grand équipement

Un soliste muni d'une guitare acoustique aura besoin de moins de matériel et de personnel qu'un orchestre complet. Plus il y a d'instruments, plus vous aurez besoin de caméras et d'entrées audio, ce qui augmentera le coût.


Coupe en direct : Le polissage, maintenant ou plus tard ?

Le découpage en direct consiste à demander à un réalisateur de prendre les commandes pendant le concert, en passant d'une caméra à l'autre pour créer une vidéo plus soignée. Cela représente un coût supplémentaire (réalisateur, équipement supplémentaire), mais permet d'économiser de l'argent en post-production par rapport au montage ultérieur de nombreux angles de caméra distincts. En outre, la présence d'un réalisateur permet de s'assurer que les moments forts sont bien capturés et facilite la collaboration entre les caméramans, de sorte que vous ne vous retrouvez pas avec 4 plans du chanteur et pas de batterie !


Post-production : Du simple montage aux effets spéciaux

Que ferez-vous de la vidéo finale ? S'agit-il d'une simple archive ou prévoyez-vous une grande première en ligne avec des montages et des effets spéciaux sophistiqués ? Plus le travail de post-production est complexe, plus le coût est élevé.


Bonus : Permis et droits

Parfois, le tournage dans un lieu ou l'utilisation de musique protégée par des droits d'auteur nécessitent des permis ou des licences. Assurez-vous de bien comprendre ces exigences, car elles peuvent avoir une incidence sur votre budget et votre calendrier.


En tenant compte de ces facteurs à l'avance, vous serez en mesure d'obtenir des devis correspondant exactement à vos besoins, qu'il s'agisse de créer de simples archives ou une expérience de concert en ligne à part entière.

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page